Index des articles


La revue Projets de paysage mobilisée !

Le comité de rédaction de la revue Projets de paysage, diffusée en accès libre sur OpenEdition, dénonce les objectifs du projet de la Loi de programmation pluriannuelle de la recherche (LPPR) et s'associe à la contestation citoyenne visant la réforme des retraites engagée par le gouvernement. Ces réformes participent d'un même processus d'individualisation et de mise en concurrence des individus, des collectifs, des formations et des établissements. Ce processus se traduit aujourd'hui par la suppression de plus de 30 postes de titulaires dans les Écoles nationales supérieures d'architecture et de paysage (ENSAP) qui sont sous la double tutelle du ministère de la Culture et ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation.
 
La LPPR telle qu'elle est engagée par le gouvernement vise notamment au renforcement de la concurrence entre structures de recherche et à l'accroissement de la précarité de tous les personnels. Elle met donc en péril les conditions d'exercice déjà dégradées d'une recherche indépendante et de qualité. Nous revendiquons pour tou-te-s les chercheur-re-s actuel-le-s et à venir des conditions dignes de productions libres de connaissances et sommes solidaires des revendications visant la préservation d'une retraite par répartition, un des piliers du modèle social français.

Pour ne pas pénaliser les auteur-trice-s, en particulier les plus jeunes et les plus précaires, nous décidons de poursuivre nos travaux de comité de rédaction (réunions, évaluations, suivis et publications des numéros...) sachant que chaque membre du comité reste libre de participer par ailleurs à la grève des évaluations et à tout autre mode de contribution au mouvement social.

Comme OpenEdition, comme des structures de recherche et d'enseignement et comme de nombreuses autres revues scientifiques, dont nous avons repris en partie les termes, la revue Projets de paysage se déclare donc en lutte.

Nous publions ce texte sur notre site web dans l'attente d'une réponse satisfaisante.


Éditorial

Le numéro 20 de la revue Projets de paysage traite des paysages de l'eau dans ses deux rubriques. Cette thématique porte des enjeux sociétaux et environnementaux multiples et contemporains dans un contexte de changements globaux qui impacte les territoires dans toutes leurs dimensions.
L'eau est un élément fondamental des paysages actuels et passés, elle est présente sous différentes formes, que ce soient les fleuves et rivières, les zones humides, le littoral, mais également l'eau pluviale, et à des échelles spatiales variées. Elle constitue tout autant un atout qu'elle génère des contraintes. Ses liens avec l'évolution des paysages sont multiples tout comme les usages et les représentations qui en découlent. Il s'agit ici d'aborder la construction des paysages liés à l'eau ainsi que les relations qu'entretiennent les sociétés avec ces derniers mais aussi d'explorer des questions intégrant l'eau et les acteurs impliqués dans la connaissance ou l'action.

Sylvie Servain, Nathalie Carcaud et Sabine Bouché-Pillon