Index des articles


Matières premières

Responsable éditorial : Bernard Davasse


L'observation et les observatoires de paysage : quelles pratiques et quels dispositifs pour mettre en débat les relations entre les sociétés et leur environnement ?


Les trois textes présentés répondent à la fois à l'ambition de cette rubrique nouvellement mise en place au sein de la revue et à la thématique générale de ce numéro 15. Les auteurs engagent une réflexion sur les pratiques et les dispositifs d'observation dans le domaine du paysage et du projet de paysage. Ils proposent des matériaux susceptibles d'être mobilisés pour une réflexion ultérieure. Le premier texte fait le récit d'une expérience longue de presque 20 années (Romy Baghdadi) : celle de l'Observatoire photographique des paysages (OPP) du PNR des Vosges du Nord. Ce retour d'expérience fournit un excellent contrepoint à l'article présenté par Raphaële Bertho et Frédéric Pousin que l'on trouve dans le dossier thématique portant sur le même dispositif. Plus que cela, il propose un programme prospectif visant à renouveler une observation pour en faire un véritable outil de coconstruction de projets de paysage. Le deuxième texte fait lui aussi le bilan d'une expérience d'observation à partir de l'outil photographique porté par le Conservatoire régional des espaces naturels (CREN) de Poitou-Charentes (Patrick Guédon). Le contexte étant différent, le protocole d'observation a été adapté en conséquence. Il s'agit d'évaluer une politique qui vise à maîtriser des espaces présentant un intérêt écologique affirmé et à assurer leur gestion. Le choix des points d'observation est primordial. Il n'est donc pas laissé à un photographe, mais bien discuté conjointement entre le paysagiste et l'écologue. Des photographies anciennes (cartes postales notamment) viennent s'ajouter à la banque d'images reproduites. Le troisième texte est un entretien avec deux photographes regroupés au sein d'un collectif Les Panoramistes (Frédérique Mocquet). Ces deux photographes ont réalisé plusieurs Observatoires photographiques du paysage (OPP) selon la méthode du ministère de l'Environnement, dont ceux des Parcs naturels régionaux des Monts d'Ardèche et de la Narbonnaise en Méditerranée. Ils ont également initié un observatoire spontané intitulé « Paysages usagés, OPP depuis le GR2103 », sentier de randonnée encore non balisé. Leurs propos constituent une partie du corpus mobilisé dans la contribution qui est présentée par la même auteure dans le dossier thématique. Les deux photographes proposent en effet leur propre relecture critique du protocole de l'Observatoire photographique national du paysage.
Comme cela a été initié dans le numéro 14 de cette revue, ces matières premières ne sont pas des matières brutes, mais des récits déjà construits. Elles avancent des analyses réflexives, des mises en contexte pratique et des références théoriques qui s'offrent pour nourrir et développer de futurs travaux de recherche portant sur une observation et des observatoires de paysage mobilisables pour agir collectivement dans un monde complexe et incertain.

Derniers articles