Index des articles


Responsable éditorial : Sylvie Servain

Paysage(s) et Patrimoine(s) : connaissance, protection, gestion et valorisation

Les paysages et les patrimoines font l'objet de nombreux travaux de recherche en France et en Europe. La mobilisation conjointe de ces deux objets peut prendre des formes différentes et permettre d'aborder des questions touchant à la connaissance, à la protection mais également à la gestion et à la valorisation.
Les articles présentés abordent certains de ces aspects et s'appuient sur des études de terrain riches et diversifiées mobilisant l'épaisseur historique des paysages et des patrimoines.
Il s'agit tout d'abord, à l'échelle européenne, de s'interroger sur les instruments développés à la Belle Époque (fin du XIXe siècle et début du XXe) afin de protéger et patrimonialiser les paysages dans ses différentes dimensions culturelles et naturelles (Luigi Piccioni).
La question de la biodiversité et des espèces patrimonialisées qui émerge alors pose la question des liens entre la protection d'une espèce et les répercussions sur le paysage et son évolution, comme l'illustre l'article traitant du castor d'Europe ; sa réinstallation récente le long des cours d'eau a un impact paysager du fait de son action sur la végétation (Rémi Luglia).
Les deux articles suivants abordent cette question des dynamiques paysagères de vallées mais appliquées aux territoires viticoles de la Loire. Des projets de valorisation y sont mis en place qui mobilisent le paysage comme patrimoine afin de lutter contre l'extension périurbaine dans l'agglomération de Tours (Jean-Louis Yengue et Clotilde Chaballier) ou de favoriser le développement du tourisme dans des secteurs ruraux, comme le sancerrois (François Legouy et Thibaut Boulay).
Cette mise en scène du paysage mobilisée pour la mise en place d'activités touristiques est également présente dans le cas du Vicdessos (Pyrénées ariégeoises, France). La fin des activités industrielles a abouti à une reconversion qui repose sur la mise en ressource du paysage de montagne et s'appuie sur un projet voulant associer la population locale (Pierre Dérioz, Philippe Bachimon et Maud Loireau).
La reconversion est au cœur de l'article traitant des héritages de la Grande Guerre en Lorraine et plus précisément de l'intégration dans les paysages urbains de Metz d'espaces démilitarisés (Denis Mathis et Anne Mathis). La transformation d'anciennes casernes et de forts s'est accompagnée d'un processus de patrimonialisation mais également de requalification, ce qui aboutit à considérer le patrimoine comme un élément moteur de l'évolution et de la valorisation des paysages urbains.
Ces derniers font également l'objet de démarches de protection spécifique, c'est le cas des secteurs sauvegardés (Emmanuelle Gillet Lorenzi). L'exemple de Troye montre l'importance de la complémentarité entre ce dispositif et le projet d'urbanisme à l'échelle de la ville.
Au final, il apparaît que paysage et patrimoine sont mobilisés dans le cadre de l'action publique locale afin de favoriser le développement des territoires ; la diversité des projets illustre la variété des situations mais également la richesse des réponses construites.

Les articles